Lisez-moi

Je recherche une agence de traduction pour s'occuper de mon projet. Quels sont les avantages à choisir une petite agence plutôt qu'une grande ?

De nombreuses personnes nécessitant une traduction ne sont pas familières avec le fonctionnement du monde des services linguistiques et choisissent de confier leurs projets à de grandes agences, supposant qu'une grande agence qui demande un prix élevé fournira un meilleur service. Pourtant, de nombreuses grandes agences n'ont pas d'équipe de linguistes en interne et il est très fréquent qu'elles divisent les projets et sous-traitent leurs différentes parties entre plusieurs agences plus petites - qui, parfois, sous-traitent à leur tour. Le projet passant entre de nombreuses mains, il n'est pas rare que plus de 70 % du montant facturé au client soit dilapidé en frais administratifs et en marges pour les intermédiaires avant même que le linguiste en charge de la traduction n'ait vu le projet. Si vous souhaitez que l'argent que vous dépensez serve à assurer à votre projet une traduction de qualité plutôt qu’à le faire voyager par e-mail, il est préférable que vous le confiiez à une petite agence ayant, idéalement, une équipe de traducteur en interne.

 

J'ai vu que d'autres agences indiquent leurs tarifs pour un service de traduction sur leur site internet. Pourquoi Villengua Translations ne fait pas de même ?

Le prix d'une traduction dépend de nombreux facteurs tels que la technicité et la complexité du texte source, la paire de langues utilisée, le format et le délai de livraison. Afin de nous assurer que nos clients reçoivent exactement ce dont ils ont besoin au juste prix, nous avons choisi de ne pas appliquer de tarifs généraux. Nous préférons proposer un devis personnalisé, tenant compte des spécificités du projet et des demandes de nos clients. Vous souhaitez demander un devis ?

 

J'ai un document volumineux à faire traduire avant demain. Ne serait-il pas possible de simplement diviser le projet entre plusieurs traducteurs ?

Si c'est absolument inévitable, oui, votre projet peut être divisé entre plusieurs traducteurs pour accélérer le processus. Mais chaque traducteur ayant son propre style et ses propres préférences, le fait que plusieurs personnes travaillent sur le même document diminuera très certainement la cohérence globale du texte. Au final, il faudra plus de temps et d'efforts durant la phase d'editing pour que votre texte ait l'air d'avoir été écrit d'un seul tenant. Si vous n'êtes pas pressé et que votre objectif est d'obtenir une traduction cohérente et de qualité, il est préférable que votre projet soit pris en charge par un seul et unique traducteur. En fin de compte, cela peut même vous faire gagner du temps (et de l'argent !) puisque votre traduction n'aura pas à subir plusieurs phases d'editing afin d'être cohérente.

 

Je suis bilingue. Pourquoi ne pas faire la traduction moi-même ?

C'est une bonne chose de connaître parfaitement plus d'une langue. Mais la traduction est une tache complexe qui nécessite bien plus que la maîtrise de deux langues. Un traducteur professionnel est un expert de l'écriture ; il sait comment mettre en œuvre différentes techniques de traduction, il possède de réelles compétences dans les recherches liées à la traduction, il sait utiliser les logiciels spécialisés qui lui permettent d'éviter les erreurs et d'assurer la cohérence du texte, etc. De plus il a une profonde connaissance de la langue source et, plus important encore, de la langue cible qui est sa langue maternelle. Si vous souhaitez traduire un texte pour votre usage personnel et que vous vous en sentez capable, faites-le ! Mais pour tout autre type de traduction, recourir à un traducteur professionnel reste la meilleure solution.

 

Il existe de nombreux outils de traduction gratuits et instantanés sur Internet. Ne puis-je pas les utiliser plutôt que d'engager un traducteur humain ?

Si la réputation de ces outils est mauvaise, ce n'est pas sans raison. Si vous avez déjà vu au restaurant un menu traduit par un de ces outils, vous comprenez de quoi nous parlons. Bien sûr, cela ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas être utiles dans certaines situations : par exemple, lorsque vous avez simplement besoin de comprendre le contenu d'un e-mail, il importe peu que le résultat soit parfait. En revanche, si la cible de la traduction est un tiers, il vaut mieux éviter les outils de traduction gratuits car la mauvaise qualité qu'ils proposent aura vite fait de vous donner une image peu professionnelle. De plus, de nombreux outils de traduction gratuits se réservent le droit de sauvegarder et d'utiliser vos données ce qui est une autre raison bonne raison de les éviter.

 

Le traducteur en charge de mon projet me pose beaucoup de questions. Cela veut-il dire que c'est un mauvais traducteur ?

Lorsqu’un traducteur vous pose des questions, il est très important d’en différencier plusieurs types. Un traducteur ayant une mauvaise connaissance du langage d'origine posera des questions à propos de nombreux mots, même si le texte original est clair et bien écrit, ce qui devra vous alerter. Cependant, ne pensez pas que demander des précisions est nécessairement une mauvaise chose. Le plus souvent, la curiosité du traducteur est un signe de professionnalisme plus que d'amateurisme. Cela signifie qu'il lit votre texte avec attention et tente d'en comprendre le sens profond au lieu de se contenter de supposer une signification lorsqu’il rencontre un élément qu'il ne connait pas. Les questions que vous pose un traducteur peuvent même vous aider à identifier les phrases peu claires et à améliorer votre document d'origine ! Si vous souhaitez maximiser votre budget traduction, essayez de rester disponible pour les éventuelles questions que peut avoir votre traducteur. Dans l'idéal, il est bon de fournir, avec votre projet, une courte explication concernant le public visé et l'usage qu'il en sera fait.

 

J'ai besoin de réaliser quelques petites modifications sur mon document traduit. Puis-je le faire moi-même ?

Lorsqu’il s'agit d'actualiser un texte traduit, il est impératif de se montrer très vigilant. Nombreux sont ceux qui pensent pouvoir modifier leur document traduit à l'aide d'un dictionnaire bilingue en se disant qu’après tout « ce n’est qu’un mot ». Cependant les langues ont une structure très différente les unes des autres et, par exemple, ajouter un seul mot dans un texte en anglais peut nécessiter d'en ajouter plusieurs en allemand. La ponctuation est une autre source d'erreur commune. Ici aussi les langues répondent à des règles différentes. Par exemple, le français exige l'utilisation d'un espace avant les points d'exclamation ou d'interrogation alors que l'allemand ou l'anglais non. Si vous avez besoin de modifier votre document traduit, la meilleure option est de contacter le traducteur qui s’est chargé de votre projet.